Votre praticienne vous accueille pour une séance de naturopathie

Naturopathie à Marseille 8°

Naturopathie

AB Naturo, naturopathe à Marseille (13008)

la naturopathie : une science ancestrale de santé

La naturopathie est de plus en plus plébiscitée, recherchée, à notre époque de regain d’intérêt pour le naturel, les médecines - dites - douces ... mais sait-on bien toujours ce qu’elle est réellement ? Elle est encore souvent mal connue, faussement comprise car partiellement.

Pas de soucis, je vous dis tout à ce sujet ici et en consultation par la suite ; c'est d'ailleurs une de mes missions que de partager les tenants et aboutissants de cette science ancestrale : définition, histoire, la philosophie, principes, les 5 concepts fondamentaux, les 10 techniques, les 3 cures, et sur les pages suivantes, mes pratiques, à qui s’adresse la naturopathie-nutrition, des témoignages ….

L’association professionnelle de naturopathie OMNES définit ainsi  « La naturopathie ….. défend le  « capital santé »   qui repose sur  l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et prendre soin de soi par des moyens naturels ».

Bonne lecture !

DÉFINITION ET HISTOIRE

Etymologiquement, naturopathie provient de natura et du mot grec pathos qui signifie souffrance ou maladie. C'est le traitement des problèmes de santé par la nature ; non pas de manière interventionniste, mais en soutenant la personne dans son effort pour se guérir, en l'aidant à retrouver le pouvoir qu'elle a perdu.

Tout d’abord, il faut poser que la naturopathie est certes une approche de santé qui intéresse de plus en plus nos contemporains, mais n’est pas une nouveauté ni un effet de mode ; elle est issue d’une tradition millénaire parfois, de la façon de prendre soin de sa santé, au début empirique issue de l’observation, puis ayant accumulé les preuves de son efficacité. La naturopathie est à l’Europe ce qu’est l’Ayurvéda à l’Inde et la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) à l’Extrême Orient. C’est d’ailleurs ainsi que le conçoit l’OMS.

« Les thérapies traditionnelles sont des thérapies qui utilisent diverses techniques ne faisant pas appel à des médicaments. Elles comprennent entre autres l’acupuncture et les techniques connexes, la chiropraxie, l’ostéopathie, les thérapies manuelles, le qi gong, le tai-chi, le yoga, la naturopathie, le thermalisme, et d’autres thérapies physiques, mentales, spirituelles et des thérapies impliquant l’esprit et le corps. » in Principes Méthodologiques Généraux pour la recherche et l’évaluation relatives à la médecine traditionnelle. OMS 2000.

Pour la définir autrement, la naturopathie n’est pas opposée à l’allopathie, mais différente et complémentaire (en cas d’arrêt cardiaque c’est à l’hôpital que vous devez aller, en cas d’arthrose chronique c’est plutôt au naturopathe que vous pouvez vous  rendre). Le naturopathe ne cherche pas à établir un diagnostic, ni  à guérir une maladie : mais il établit un bilan, et conseille pour restaurer le terrain et les capacités innées de santé retrouvées qui s’ensuivent.

Tout d’abord, la maladie n’est pas vue comme une fatalité « qui nous tombe dessus » mais bien le résultat d’une échéance. C’est la règle de causalité : les troubles ne sont jamais interprétés comme des accident liés à des agents extérieurs, mais comme la conséquence d’erreurs d’hygiène de vie (comportements inadaptés entre la nature de la personne et sa conduite).

Nous considérons aussi - surtout en Naturopathie Rénovée dont je suis issue – que le germe de la maladie, son déclencheur, se situe à un niveau plus subtil, émotionnel, que les organes seuls. Le trouble lésionnel est précédé du fonctionnel, et avant cela même du neuro-glandulaire et plus antérieur encore l’énergétique.  

Comprenez bien, que la naturopathie est parfois à tort assimilée à un aspect fragmentaire, à une technique isolée (alimentation saine, ou  fleurs de Bach, ou phytothérapie …). C’est en fait tout le contraire, puisque la naturopathie est l’Art de combiner et d’user de toute une palette de techniques naturelles (10 pour être précis), tout au long d’une progression en cures (3), en considérant comme base l’individu et ses particularités, dans le cadre d’une conception de la santé et de la maladie particulière, avec pour objectif de maintenir la personne en bonne santé. Le naturopathe est le généraliste de la santé naturelle, à la fois par l’utilisation de plusieurs techniques, par son approche globale (certains diront holistique) et par le fait qu’il peut être amené à référer pour certains aspects à un spécialiste (ostéopathe par exemple). L’intérêt principal du naturopathe (son « rêve ») est la prévention : « mieux vaut prévenir que guérir ».

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.